Contrat territorial du Charlet : restauration des berges

Le rapport du commissaire-enquêteur chargé de l’enquête publique relative à la demande de déclaration d’intérêt général et d’autorisation de travaux sur les milieux aquatiques dans le cadre du contrat territorial du bassin du Charlet, présenté par le Syndicat Mixte des Vallées de la Veyre et de l’Auzon, qui a eu lieu du 6 juin au 6 juillet 2017, est consultable en Mairie de La Sauvetat.

 

Des travaux de restauration du Charlet sont programmés chemin des Cotillons sur le tronçon derrière la station d’épuration. Cette opération concerne deux tronçons représentant 190 mètres linéaires de cours d’eau. C’est la raison pour laquelle, les propriétaires riverains du chemin des Cotillons ont personnellement été informés de la réalisation de ces travaux. L’objectif de l’opération est de retrouver un fonctionnement naturel du cours d’eau et de limiter le phénomène de colmatage de celui-ci.

En effet, cette zone du ruisseau n’est pas entretenue et est totalement embroussaillée. Des troncs d’arbres et des débris obstruent le ruisseau qui déborde fréquemment.

Pour rappel : les propriétaires riverains sont tenus à un entretien régulier du cours d’eau – Article L 215-14 du Code de l’Environnement.

A l’issue des travaux, le chemin des Cotillons sera entièrement refait et pourra être un lieu de promenade pour tous les Sauvetatois.

Il faut noter que ce projet est entièrement financé et que rien ne sera demandé ni à la commune ni aux propriétaires riverains. Enfin, il est clairement annoncé que les travaux s’effectueront uniquement si les propriétaires sont d’accord. Ils seront consultés individuellement.

Pour être complet, il faut ajouter que ce contrat territorial comporte un volet pour l’amélioration des réseaux d’assainissement avec notamment la réhabilitation des réseaux d’assainissement de La Sauvetat, rue des Ecoles, rue de la Garenne, rue de Pedat, rue du Lavoir et rue de la Gazelle, ce qui représente 1 100 mètres linéaires et 60 branchements, soit un montant de travaux de 475 000 €. L’inscription de ces travaux au contrat territorial nous permet d’obtenir 80% de subvention.

La réhabilitation du collecteur intercommunal d’assainissement pour les villages d’Authezat, La Sauvetat et Plauzat est intégrée à ce contrat pour un montant de 872 000 €.

consignes de sécurité